Actualités à la Une

La campagne en mer FUMSECK traque les fines échelles

La campagne en mer FUMSECK vient de se terminer à bord du R/V Tethys II en Mer Méditerranée. Son objectif est d’effectuer des tests technologiques, à différents niveaux, des instruments exploités pour l’étude des processus et de la dynamique tridimensionnelle de courants à fine échelle (de 0.1 à 100 km pour une durée de vie de quelques jours à quelques semaines).

Cette campagne s'insère dans le cadre du projet BIOSWOT soutenu par le CNES (PI F.d’Ovidio, LOCEAN-IPSL, co-PIs A.M.Doglioli and G.Grégori, MIO) pour préparer l’exploitation scientifique des observations de la mission satellite SWOT, prévue pour être lancée en 2021. Cette campagne FUMSECK (Chef de mission S.Barrillon, MIO), s’est déroulée dans la même région couverte par la campagne OSCAHR, en 2015 et complète ainsi les mesures collectées il y a 4 ans.

Les structures océaniques de submésoéchelle jouent en effet un rôle essentiel dans les échanges de chaleur à l’interface mer-atmosphère, et intéressent à la fois des processus physiques et biologiques dans le mélange entre couches océaniques, dans l’export de carbone vers l’océan profond et la distribution des nutriments et du plancton. 

Plusieurs types d’observations in-situ multi-capteurs ont été mises œuvre en surface et le long de la colonne d’eau pour mesurer des composantes physiques (courants, température, salinité, …) et biologiques, en injectant des microparticules biodégradables colorées, sur une surface équivalente à un terrain de foot, délimitée par des bouées dérivantes qui ont été détectées et comptabilisées à bord, par cytométrie de flux. 

Des mesures de courants mesurées in-situ par ADCP pour calculer la composante agéostrophique, ainsi qu'une radiale suivie par un glider, ont été réalisées au plus près du passage du satellite Sentinel-3B dont les mesures de hauteurs de mer permettent de calculer la composante géostrophique des courants.

Les cartes de filaments FSLE (ci-contre) permettent de suivre au cours du temps, l’état de dispersion des particules dans l’eau. Les structures en filaments avec des couleurs les plus foncées représentent ici des barrières créées par les courants que les particules ne peuvent pas franchir. Ces diagnostiques sont réalisés à l’aide du logiciel SPASSO développé grâce au soutien du TOSCA/CNES.

Andrea Doglioli (MIO), qui a participé à cette campagne en mer en tant membre scientifique, est très positif sur l'ensemble des manipulations mises en place: 

"Nous sommes très satisfaits de la campagne, tous les tests effectués ont été très encourageants, et nous laissent confiants sur la possibilité de développer de nouvelles méthodes de mesure in-situ de la vitesse verticale. Les conditions météo-marine ont été un peu difficiles, mais si on regarde le côté positif, cela nous a permis de tester encore mieux nos manips! Un grand merci au capitaine J.Perrot et à tout l'équipage du Téthys II !"

Plus d’information :

  • Sur le site ODATIS: Campagnes synchrones en Méditerranée
  • Sur le site du MIO : Départ imminent de "FUMSECK", une campagne du projet BIOSWOT
  • sur le site de la Flotte océanographique française: French Oceanographic Cruises OSCAHR 
  • Références bibliographiques :
    • Marrec, P., Grégori, G., Doglioli, A.M., Dugenne, M., Della Penna, A., Bhairy, N., Cariou, T., Hélias Nunige, S., Lahbib, S., Rougier, G., Wagener, T., Thyssen M. (2018). Coupling physics and biogeochemistry thanks to high resolution observations of the phytoplankton community structure in the North-Western Mediterranean Sea. Biogeosciences, 15, 1579-1606, doi:10.5194/bg-15-1579-2018.
    • Meloni M., Bouffard J., Doglioli A.M., Petrenko A.A., Valladeau G. (2019). Toward science-oriented validations of coastal altimetry: Application to the Ligurian Sea. Remote Sensing of Environment, 224, 275-288. https://doi.org/10.1016/j.rse.2019.01.028
    • Rousselet L., Doglioli A.M., De Verneil A., Pietri A., Della Penna A., Berline L., Marrec P., Grégori G., Thyssen M., Carlotti F., Barillon S., Simon‐bot F., Bonal M., D'Ovidio F., Petrenko A. (2019) Vertical motions and their effects on a biogeochemical tracer in a cyclonic structure finely observed in the Ligurian Sea. Journal of Geophysical Research: Oceans IN PRESS. https://doi.org/10.1029/2018JC014392

Accès aux données du catalogue ODATIS sur ce même sujet